I. Présence d’autres langues que le français sur les sites internet de l’État

Association Diversum

p. 5-11

Citer cet article

Référence papier

Association Diversum, « I. Présence d’autres langues que le français sur les sites internet de l’État », Langues et recherche, 09 | 2011, 5-11.

Référence électronique

Association Diversum, « I. Présence d’autres langues que le français sur les sites internet de l’État », Langues et recherche [En ligne], mis en ligne le 25 juillet 2022, consulté le 24 février 2024. URL : https://www.languesetrecherche.fr/104

Méthodologie

Pour être rattachée à un site du périmètre, une version linguistique doit être fournie par défaut ou être suffisamment accessible et annoncée de façon intelligible dès la page d’accueil. Son contenu peut être partiel. Elle doit néanmoins être disponible à l’intérieur du site étudié : cela signifie que les pages correspondantes doivent être consultables sur le même domaine, ou à la rigueur sur un sous-domaine (de même extension et dépendant du même éditeur).

Toutes les versions linguistiques disponibles ont été retenues, sans considérer la qualité de la traduction. Il peut arriver que certains sites — au nombre de 10 dans l’étude — fassent appel à des procédés automatiques renvoyant vers un autre site qui affichera lui-même la traduction : dans la mesure où ici la version linguistique n’est effectivement rendue disponible que sur le site d’un tiers, conformément à la méthodologie elle n’a pas été prise en compte.

Statistiques

1. Sur le périmètre total

Spectre et indice synthétique de multilinguisme
Au total, sur les 2 074 sites étudiés, quarante-huit langues différentes, en plus du français, sont signalées dès la page d’accueil. Pour plus de la moitié des langues représentées, cette diversité linguistique est imputable aux sites internet des ambassades de France à l’étranger. C’est pourquoi, il a paru intéressant de fournir deux spectres différents, le premier excluant les sites d’ambassades, le second propre au réseau de ces ambassades. Pour des raisons identiques, l’indice synthétique de multilinguisme donnant le nombre moyen de versions linguistiques par site étudié a été fourni d’abord en intégrant puis en excluant ces mêmes sites d’ambassades.

Spectre de toutes les langues représentées « hors ambassades »
Hors ambassades, 19 langues différentes, en plus du français, sont pratiquées sur les sites internet de l’État :

Tableau 2

Tableau 2

Spectre des langues représentées sur les sites des ambassades
En tout, 46 langues, en plus du français, sont pratiquées sur les 143 sites internet des ambassades de France :

Tableau 3

Tableau 3

Indice synthétique de multilinguisme : 1,3848
2 872 versions linguistiques ont été référencées pour les 2 074 sites internet composant le périmètre.

Indice synthétique de multilinguisme « hors ambassades » : 1,3516
2 610 versions linguistiques ont été référencées pour les 1 931 sites du périmètre « hors ambassades ».

Indice synthétique de multilinguisme sites d’ambassades : 1,8322
262 versions linguistiques ont été référencées pour les 143 sites d’ambassades.

Tableau 4. Représentation détaillée des principales langues

Tableau 4. Représentation détaillée des principales langues

Le taux de couverture correspond au pourcentage des sites de chaque sous-périmètre disponibles dans une langue. Exemple de lecture : 100 % des sites du sous-périmètre Institutions et juridictions sont disponibles en français. Pour ce même sous-périmètre, toutes langues confondues, le taux de couverture s’élève à 305,83 %. Cela veut dire aussi qu’en moyenne chaque site de ce sous-périmètre affiche 3,0583 versions linguistiques.

Tableau 5. Distribution des sites par nombre de versions

Tableau 5. Distribution des sites par nombre de versions

La distribution des sites par nombre de versions indique, pour chaque format (de site) disponible sur le périmètre (unilingue, bilingue, trilingue…), le nombre total de sites correspondant à cette situation.

2. Sur le périmètre dynamique

Pour chaque version linguistique, il a été distingué selon que cette version avait un comportement « dynamique » ou, par opposition, un comportement statique. On entend par version linguistique « dynamique » celle, pour laquelle, est assuré dans la langue considérée un service d’actualités datant de moins d’un an. On comprend par déduction que les versions statiques ne sont pas mises à jour ou alors qu’elles le sont de façon extrêmement limitée.

La fourniture de données statistiques propres aux versions « dynamiques » présente un intérêt particulier, puisqu’en allant davantage en profondeur, elle permet une meilleure prise en compte de l’intensité des politiques de traduction.

Spectre et indice synthétique de multilinguisme
Au total, sur les 2 074 sites étudiés, 1 628 sites comportent au moins une version linguistique classée « dynamique ».

Comme cela a déjà été évoqué pour le périmètre total, au niveau du seul périmètre dynamique il a également paru intéressant de fournir deux spectres différents, le premier excluant les sites d’ambassades, le second propre au réseau de ces ambassades. Pour des raisons identiques, l’indice synthétique de multilinguisme — qui donnera ici la moyenne de versions linguistiques dynamiques par site dont au moins une des versions linguistiques est « dynamique » — a été fourni d’abord en intégrant puis en excluant ces mêmes sites d’ambassades.

Spectre de toutes les langues représentées hors ambassades
Hors ambassades, 9 langues « dynamiques », en plus du français, sont pratiquées sur les sites internet de l’État :

Tableau 6

Tableau 6

Spectre des langues représentées sur les sites d’ambassades
En tout, 44 langues « dynamiques », en plus du français, sont pratiquées sur les 139 sites du périmètre dynamique :

Tableau 7

Tableau 7

Indice synthétique de multilinguisme : 1,1426
2 115 versions linguistiques « dynamiques » ont été référencées pour les 1 851 sites internet composant le périmètre.

Indice synthétique de multilinguisme « hors ambassades » : 1,0935
1 872 versions linguistiques « dynamiques » ont été référencées pour les 1 712 sites du périmètre « hors ambassades ».

Indice synthétique de multilinguisme sites d’ambassades : 1,7482
243 versions linguistiques « dynamiques » ont été référencées pour les 139 sites d’ambassades à contenu dynamique.

Tableau 8. Représentation détaillée des principales langues

Tableau 8. Représentation détaillée des principales langues

Distribution des sites par nombre de langues sur le périmètre dynamique

On rappelle que la distribution des sites par nombre de versions indique, pour chaque format (de site) disponible sur le périmètre (unilingue, bilingue, trilingue…), le nombre total de sites correspondant à cette situation.

Tableau 9

Tableau 9

Tableau 4. Représentation détaillée des principales langues

Tableau 4. Représentation détaillée des principales langues

Tableau 5. Distribution des sites par nombre de versions

Tableau 5. Distribution des sites par nombre de versions

Tableau 8. Représentation détaillée des principales langues

Tableau 8. Représentation détaillée des principales langues

Association Diversum

Internet : www.diversum.net
Courriel : contact@diversum.net
Diversum est une association française créée en 2006 pour la prise en compte de l’environnement culturel dans les politiques de développement durable. Elle a fondé la première agence de notation centrée sur l’empreinte culturelle : en appliquant une méthodologie originale, elle suit à ce jour le comportement de 1 250 entreprises et collectivités d’Europe et d’Amérique du Nord.

Articles du même auteur